La Méditation Pleine Conscience

Qu’est ce que la méditation pleine conscience?

On entend beaucoup parler depuis quelques années de cette forme de méditation appelée la méditation pleine conscience mais comment peut on définir cette forme de méditation ?

Disons pour faire simple que la pleine conscience est l’art de de cultiver le moment présent. En effet avec diverses techniques, la pleine conscience vous entraîne à revenir au moment présent, ce moment où vous êtes juste ici et maintenant, sans être assailli ni aveuglé par vos propres pensées.

Les techniques de pleine conscience sont utilisées de nos jours en médecine et en psychologie car leurs bénéfices sont prouvés et avérés. Elle est alors utilisée, non pas pour soigner, mais pour éviter les rechutes de dépression ou pour aider les malades à mieux supporter leurs situations.

Mais d’où vient la pleine conscience?

La méditation pleine conscience qui se développe actuellement n’est pas affiliée à telle religion ou telle philosophie mais elle tire ses sources directement, comme la plupart des formes de méditations, des cultures Hindou et Bouddhiste.

En effet, la pleine conscience est une pratique impliquée dans diverses traditions religieuses et laïques – de l’hindouisme et du bouddhisme au yoga et, plus récemment, à la méditation non religieuse. Les gens pratiquent la pleine conscience depuis des milliers d’années, que ce soit seul ou dans le cadre d’une tradition plus large. Dans la plupart des formes de méditation, la pleine conscience y est de près ou de loin partie intégrante sans avoir la nomination pleine conscience.

La pratique de la pleine conscience s’est développé en Occident sous l’impulsion de Jon Kabat-Zinn qui est le fondateur du Centre de pleine conscience (Mindfulness) de la faculté de médecine de l’Université du Massachusetts et l’Institut Oasis pour l’éducation et la formation professionnelles basées sur la conscience.

C’est là que Kabat-Zinn a développé son programme de réduction du stress basé sur la conscience (MBSR), un programme de huit semaines visant à réduire le stress.

Kabat-Zinn fut l’élève de plusieurs professeurs bouddhistes, dont Thich Nhat Hanh (une figure influente et populaire dans la conscience de l’occident en Occident). Cela lui donna une base orientale en pleine conscience qu’il intégra la science occidentale pour développer MBSR.

Cette intégration, ainsi que d’autres, de la science et de la pleine conscience ont contribué à populariser la pleine conscience en Occident, en particulier pour un public habitué à la science occidentale et peu familier avec les pratiques orientales.

Comment pratiquer la méditation pleine conscience ?

Comme expliqué précédemment, la méditation pleine conscience contient des techniques venues de tous bords. Nous allons ici vous donner quelques techniques et astuces pour intégrer la pleine conscience dans votre vie de tous les jours.

Quelques clefs avant de commencer :
  • Ne pas se fixer de trop gros objectifs au début : commencer par 5 minutes une ou deux fois par jour
  • Garder sa routine et pratiquer tous les jours
  • Ne pas avoir d’attentes ou d’objectifs en termes de bénéfices souhaités
  • Soyez indulgent avec vous-même et ne pas vous juger
  • Accepter tout ce qui arrivera pendant ces quelques minutes

Quelques exercices basiques pour pratiquer la pleine conscience

Ces techniques peuvent se rapprocher beaucoup des techniques méditations Zen et Bouddhistes.

La Pleine conscience de la respiration 

Vous allez pendant cette méditation vous concentrer sur votre respiration et sur le chemin de l’air à l’intérieur de vous. Vous allez simplement observer, sans forcer la respiration, sans tenter de la maîtriser mais être simplement le spectateur.

Observez l’air entrer par vos narines, observer le contact de l’air avec vos narines, la température de l’air, est-ce un courant froid ou plutôt chaud ?

Observez ensuite jusqu’où l’air entre dans votre corps. Est-ce que je peux sentir l’air aller jusque dans ma gorge, mes poumons, mon abdomen ?

Continuez ainsi d’observer, comme si vous découvrez votre respiration pour la première fois, comme si vous ne saviez pas que vous pouvez la contrôler, vous êtes juste spectateur ici et non pas l’acteur. Soyez tel un enfant qui découvre sans analyser.

Si une pensée intervient laissez-la passer tel un nuage dans le grand ciel de votre conscience. Ne pas entamer une discussion avec cette pensée, juste observer sa présence et la laisser couler sans y résister. Revenez simplement sur votre respiration.

Si la pensée vous emmènent dans son tourbillon et que vous vous en rendez compte un long moment après, ne vous jugez pas, c’est tout à fait normal, l’exercice ici est de revenir simplement à votre exercice dès que vous vous en rendez compte.

Rejoignez-nous sur facebook
Méditaum
Parlons méditation
retraite
Trouver une retraite de méditation
conférences développement personnel
Trouver un centre de méditation

A lire aussi:

Commentaires

mood_bad
  • Pas de commentaire ». ».
  • Ajouter UN commentaire