La Méditation Dynamique

La méditation Dynamique

Qu’est-ce que la méditation dynamique ou active ?

Les méditations dynamiques sont très différentes de la plupart des autres techniques de méditation présentes au sein du site. C’est ce qu’on appelle des méditations actives. Elles peuvent impliquer des mouvements du corps, des respirations intenses mais aussi des moments de calme et d’observation. Les méditations actives peuvent donc utiliser et combiner des techniques de méditation comme la méditation de pleine conscience, des méditations plus contemplatives ou alors des méditations basées sur la respiration comme la méditation samatha.

 

Il existe de nombreux types de méditations actives et bien des techniques ne se revendiquant pas méditations actives le sont pourtant aussi.

 

Nous allons détailler ici quelques types de méditation active:

 

● La méditation active et les pratiques telles que le Yoga, Tai Chi, Qi Qong, etc…
● La méditation active dans nos vies de tous les jours
● La méditation dynamique enseignée par Osho

La méditation active et les pratiques telles que le Yoga, Tai Chi, Qi Qong, etc…

Comment les techniques comme le yoga et le Tai Chi peuvent être considérés comme des méditations?

 

En pratiquant un yoga de pleine conscience, c’est-à-dire en prenant conscience du moindre mouvement, de la moindre respiration et en revenant constamment aux sensations qui apparaissent et disparaissent durant votre pratique, le yoga que vous pratiquez peut alors être considéré comme de la méditation active.

 

Bien-sûr le mental et les pensées viendront mais en les observants, avec le temps, leurs « marques » prendront de moins en moins d’importance en vous. Ce sera alors le début d’une nouvelle prise de conscience.

 

Par contre si votre pratique consiste uniquement à suivre des mouvements, en observant ce que fait votre voisin de tapis et commentant les instructions de l’enseignant dans votre mental, votre pratique ne sera pas de la méditation bien au contraire.

Ceci n’est pas un jugement, chacun est libre de pratiquer à sa manière et d’y trouver un bénéfice certain. Ces pratiques étant tellement bénéfiques à de nombreux égards, nous ne pouvons que vous conseiller de faire l’essai !

La méditation active dans nos vies de tous les jours

Comme déjà expliqué dans ce site, la méditation peut se pratiquer à tous moments de la vie. Avec du temps et de la pratique, ce n’est plus une pratique ou un exercice mais une façon de vivre naturelle. C’est à ce moment que la moindre des tâches devient naturellement une méditation. Mais même avant que cela devienne naturel, le prétexte des tâches quotidienne peut être le parfait moment pour installer des petites routines de pratiques.

 

Détaillons quelques exercices de méditations actives à appliquer dans la vie de tous les jours:

 

• Se brosser les dents en conscience

Prendre conscience du mouvement de la brosse, ressentir le contact sur les dents, ne pas se laisser partir dans les pensées et revenir à l’action sans se juger dès que vous vous sentez partir dans vos pensées.

 

• Monter les marches en conscience

Ressentir le contact des marches sous ses pieds, compter les marches, ne pas se laisser partir dans les pensées et revenir à l’action sans se juger dès que vous vous sentez partir dans vos pensées.

 

• Se déplacer en conscience

Faire 4 pas pour une inspiration, et 4 pour une expiration et ainsi de suite. Changer le nombre à votre guise, le but étant une nouvelle fois de ne pas se laisser partir dans les pensées et revenir à l’action sans se juger dès que vous vous sentez partir dans vos pensées.

 

Ces petits exercices ont pour but de cultiver l’instant présent et la pleine conscience chez vous. Comme un muscle que vous travaillez et développez. Il sera ensuite bien plus naturel et rapide pour vous de revenir en pleine conscience à tous moments de votre vie.

 

La méditation dynamique d’Osho

 

C’est une méditation qui dure une heure et qui demande une grosse dose de lâcher prise.

 

Elle permet, en activant l’énergie stagnante de votre corps, de faire ressortir nos émotions refoulées, nos peines cachées mais aussi des joies intenses ou encore un sentiment de liberté retrouvée. Les effets peuvent être très différents pour chacun en fonction de ce que chacun à emmagasiner en soi durant cette vie. Elle permet de retrouver cette légèreté et installe, elle aussi, une relaxation et un calme intérieur profond chez le pratiquant. Mais pour cela il faut lâcher prise totalement dans cette méditation et oublier les jugements que l’on peut avoir sur nous-même mais aussi sur les autres autour de nous. Activer cette folie intérieure, cette liberté de mouvement et d’expression sans s’occuper de ce que fait l’autre à côté. C’est un véritable exercice sur Soi qui est tellement transformateur.

 

La pratique a été développé par le controversé mais néanmoins très respecté Osho Rajneesh dans les années 70 en Inde.

 

La méditation dynamique, une méditation plus adaptée à notre époque ?

 

Selon Osho, des méthodes telles que la méditation Dynamique sont nécessaires de nos jours car il devient difficile pour les gens modernes de rester assis et d’entrer dans la méditation. Nous sommes tellement entourés d’informations de toutes parts, média, téléphones, journaux, etc. Tout n’est qu’informations que notre mentale analyse et mémorise plus ou moins implicitement. Alors la méditation instaure une paix intérieure. Notre faculté d’attention diminue de génération en génération et donc selon Osho les techniques de méditation doivent évoluées.

 

« Je ne dis jamais aux gens de commencer simplement en restant assis. Avec une danse folle, vous commencez à prendre conscience d’un point de silence en vous; en restant assis en silence, vous commencez à prendre conscience de la folie. » Osho

 

Comment pratiquer la méditation dynamique d’Osho ?

 

Quelques points importants avant cette méditation :
Gardez vos yeux fermés pendant toute la durée de la méditation

 

● Concentrez-vous uniquement sur vous-même
● Lâcher prise et ne donner pas l’occasion à votre mental d’analyser la pratique
● Ne contenez pas des émotions voulant sortir
● Exprimez-vous
● Lâchez-vous !

 

La position :
• La position de départ est debout mais si, pendant la seconde étape vous sentez que votre corps veut s’allonger ou autres sentez-vous libre de le faire.

La méditation Dynamique d’Osho consiste en 5 étapes et dure une heure

• Respiration intense
Respiration chaotique et profonde par le nez pour une durée de 10 minutes. Laissez tout votre corps bouger naturellement avec la respiration. Ne pas suivre un rythme mais respire de manière libre et entrecoupée.
• Lachez-vous !
Exprimez-vous et lâchez ce qui veut sortir avec d’intenses mouvements, respirations ou sons pendant 10 minutes. Vous êtes libre ici, ne retenez rien, lâchez prise, criez, pleurez, riez, dansez, sautez, ne vous retenez pas ; soyez cet enfant en vous qui ne demande qu’à s’exprimer.
• Activation de l’énergie interne
Répétez le mantra Hoo Hoo Hoo en sautant les bras au ciel. Cette technique vient activer votre énergie interne pour la remonter.
• Immobilisez-vous et observez
Ne plus bouger et tenir sa position pendant 15 minutes. Observez juste ce qui se passe en vous.
• Dansez et célébrez
Bougez, dansez avec la musique et célébrez cette journée pendant 15 minutes. Soyez reconnaissant de ce que vous avez pu relâcher, soyez libre et léger.

Les mots d’Osho sur la méditation dynamique

“ La première chose à comprendre à propos de la méditation dynamique est qu’il s’agit d’une méthode permettant de créer une situation par la tension dans laquelle la méditation peut avoir lieu. Si votre être total est complètement tendu, la seule possibilité qui reste est la relaxation. D’ordinaire, on ne peut pas aller directement à la relaxation, mais si tout votre être est au sommet de la tension totale, la deuxième étape se produit automatiquement, spontanément : le silence est créé.
Les trois premières étapes de la technique sont effectuées afin d’atteindre ce point culminant de tension à travers toutes les couches de votre être. La première couche est le corps physique. Au-delà, il y a le prana sharir, le corps vital : c’est votre deuxième corps, le corps éthérique. Au-delà se trouve le troisième corps, le corps astral.
Votre corps vital prend son souffle comme nourriture. Si l’apport normal en oxygène est modifié, le corps vital est obligé de changer. Une respiration profonde et rapide pendant dix minutes à la première étape de la technique est un moyen de changer toute la chimie de votre corps vital.
La respiration doit être à la fois profonde et rapide – aussi profonde que possible et aussi rapide que possible. Si vous ne pouvez pas faire les deux, alors il faut être rapide. La respiration rapide devient une sorte de martèlement sur le corps vital et quelque chose qui est endormi commence à se réveiller : le réservoir de vos énergies s’ouvre. La respiration est comme un flot d’électricité dans tout le système nerveux.
Ensuite, lorsque l’électricité du corps commence à fonctionner en vous, la deuxième étape commence. Lorsque la bioénergie commence à tourner en vous et à travers votre système nerveux, de nombreuses choses sont possibles pour votre corps. Vous devez être libre de laisser le corps faire tout ce qu’il veut.
Cette deuxième étape sera non seulement un état d’abandon, mais également de coopération positive. Vous devez coopérer avec votre corps car le langage du corps est un langage symbolique qui a généralement été perdu. Si votre corps veut danser, vous ne pouvez pas sentir le message. Donc, s’il y a une légère tendance à la danse dans la deuxième étape, coopérez avec elle ; alors seulement vous comprendrez la langue.
Que ce soit dans cette deuxième étape de dix minutes, faites-le au maximum. Tout au long du processus de la technique, rien ne doit être fait en dessous du maximum. Vous pouvez commencer à danser, sauter, rire ou pleurer. Peu importe ce qui vous arrive, quelle que soit l’énergie voulue, coopérez avec elle. Ce ne sera qu’un pressentiment au début, juste une tentation douce – si douce que si vous voulez la supprimer, elle ne viendra pas du tout au niveau de la conscience. Il peut être supprimé sans le savoir. Donc, s’il y a une intuition, un scintillement, une indication dans l’esprit, alors coopérez avec elle et faites-la au maximum, à l’extrême.
Au moment où l’activité est à son maximum – danser, pleurer, rire, être irrationnel, faire n’importe quoi – alors il se passe un événement: vous devenez un témoin. Maintenant vous regardez juste ; il n’y a pas d’identification, juste une conscience témoin qui vient d’elle-même. Vous n’avez pas à y penser, cela se produit.
La troisième étape est atteinte à la suite d’une séquence inhérente. Dans la première étape, l’électricité du corps, ou vous pouvez l’appeler Kundalini, est réveillée. Il commence à tourner et à bouger. Ce n’est qu’alors que le corps peut être dans un lâchez prise total, pas avant. Ce n’est que lorsque le mouvement intérieur a commencé que des mouvements extérieurs sont possibles.
Lorsque la catharsis de la deuxième étape atteint son apogée, la troisième étape de dix minutes commence. Commencez à répéter vigoureusement le mantra Soufi: Hoo! Hoo! Hoo! L’énergie qui a été réveillée par la respiration et exprimée par la catharsis commence maintenant à se déplacer vers l’intérieur et vers le haut; le mantra rechange l’énergie. Avant, il se dirigeait vers le bas et vers l’extérieur; maintenant, il commence à se déplacer vers l’intérieur et vers le haut.
Allez marteler le son à l’intérieur – Hoo! Hoo! Hoo! – jusqu’à ce que tout l’être ne devienne que le son. Vous devez vous épuiser complètement; alors seulement la quatrième étape, la méditation, se produit.
La quatrième étape n’est rien – seulement le silence et l’attente. Si vous avez totalement intégré les trois premières étapes, sans rien dissimuler, vous tomberez automatiquement dans la quatrième étape dans une profonde relaxation. Le corps est épuisé; toutes les suppressions ont été rejetées, toutes les pensées ont été rejetées. Maintenant, la relaxation vient spontanément – vous n’avez rien à faire pour que cela se produise. C’est le début de la méditation.
La situation a été créée: vous n’êtes pas là. Maintenant, la méditation peut arriver. Vous êtes ouvert, en attente, réceptif. Et l’événement se passe.”

Rejoignez-nous sur facebook
Méditaum
Parlons méditation
retraite
Trouver une retraite de méditation
conférences développement personnel
Trouver un centre de méditation

Commentaires

mood_bad
  • Pas de commentaire ». ».
  • Ajouter UN commentaire