Quand puis-je méditer ?

Comment intégrer la méditation dans nos vies? Entre toutes nos obligations : travail, famille, amis… Nos vies actuelles laissent déjà très peu de place pour le loisir et le repos donc y ajouter une activité supplémentaire telle que la méditation peut sembler être un casse-tête.

Comment trouver le temps pour méditer dans nos vies tellement chargées de nos jours ?

Tout d’abord, la méditation possède des formes diverses et variées. Il ne s’agit pas juste de s’asseoir sur une chaise ou un tapis et fermer les yeux. Il va donc falloir dans un premier temps trouver les pratiques qui s’adaptent à votre rythme de vie, à votre temps et à votre personnalité. La guidance de quelqu’un d’expérimenté dans le domaine serait un plus pour vous aider à trouver le lieu ou les personnes pour vous guider vers votre forme de méditation. Vous pouvez aussi consulter les différents articles de ce site et commencer votre propre chemin vers cette découverte de vous-même et comprendre comment la méditation peut vous aider à grandir.

Des objectifs faciles à atteindre

Un autre point important sera de ne pas se fixer des objectifs trop grands au début mais des objectifs facilement atteignables qui vous encourageons dans votre pratique.Cette-dernière va pouvoir être répartie le long de la journée par exemple et durant toute la semaine.

Commencer par méditer quelques minutes le matin

On dit souvent que c’est le matin où notre mental est le plus calme et apte au travail. Ce sera donc le matin que je vous conseillerai de commencer votre pratique.

Commencez par exemple par seulement quelques minutes avant même de sortir du lit. Plutôt que de regarder les minutes passer avant de vous décider à vous lever, asseyez-vous simplement sur votre lit sans commencer le bavardage interne du matin et commencer par observer 10 respirations pour commencer. Vous pouvez aussi vous mettre une petite alarme et fermer les yeux observer vos pensées ou votre respiration pendant 2 à 5 minutes dans un premier temps. 

Le fait de commencer à méditer dès le matin aura pour vous des effets multiples. Comme par exemple, l’augmentation de la capacité d’agir, de concentration… vous commencez votre journée relaxée et en étant présent, ici et maintenant. De la même façon que nous nous brossons les dents chaque matin, la méditation est un geste d’hygiène très important pour votre mental.

Utiliser vos moments vides dans la journée pour méditer

Chaque moment peut être propice à la méditation et surtout lorsque nous ne faisons rien. Ces moments d’attentes : salle d’attentes, attente de quelqu’un, publicité TV et bien d’autres encore sont de parfaits moments pour méditer. Cela peut une nouvelle fois être simplement observer sa respiration ou son corps en fermant les yeux, écouter les bruits de la nature, etc. Même si ce moment ne dure que quelques secondes ou minutes, il vous sera bénéfique car vous donnez l’habitude à votre mental de travailler, vous l’observez et vous ne le laissez pas bondir de pensée en pensée inconsciemment. Avec le temps cela deviendra un automatisme mais avant ça il vous faut utiliser tous les moments possibles pour quelques exercices.

Méditons durant les tâches courantes

Vos tâches courantes sont de parfait moments eux aussi pour mettre en place une petite routine méditative en étant simplement présent à ce que vous faites. Durant le brossage de dents par exemple faites l’effort de ne pas partir dans vos pensées et ressentez chacune de vos dents au contact avec la brosse, accompagnez chaque mouvement par votre conscience et ne laissez pas les pensées qui apparaitront vous emmener ailleurs. Un autre exemple que je pratique : lorsque je fais la vaisselle j’essaie de le faire en conscience, chaque geste, chaque regard se fait en présence, vous remarquerez à quel point cet exercice change la manière dont vous appréhendez cette tâche. Cet exercice de pleine conscience peut se faire à tout moment de la journée. Lors d’une marche ou en montant des escaliers par exemple, cet exercice est très recommandé.

Méditer lors d’un moment de stress ou d’hyperactivité

Durant votre journée, si vous sentez que vous vous emportez facilement, que vous sentez votre pouls s’accélérer ou le stress vous envahir prenez quelques instants pour vous asseoir et fermer les yeux. Apprenez à créer une bulle autour de vous et en vous. Et fixez-vous un petit objectif simple, par exemple celui de suivre les 5 ou 10 prochaines respirations et les sensations qui l’accompagnent de manière pleinement consciente. En ressentant et en suivant le chemin de l’air jusqu’à vos poumons, sans forcer, sans créer la respiration mais juste en tant qu’observateur neutre. Après les respirations, observez comment vous vous sentez et à quel point l’exercice vous permets de revenir à vous-même, bien plus présent ici et maintenant. Cela vous encouragera a réitéré l’expérience.

Méditation du soir

La méditation du soir est peut-être la méditation la plus importante car elle vous permettra de couper avec tout ce qui a pu se passer dans la journée et tout ce que votre mental a pu accumuler. Cette méditation vous aide à revenir ici et maintenant, à calmer votre mentale, à trouver le sommeil de manière paisible et donc avoir un sommeil plus profond et plus réparateur.
Comme la méditation du matin, la méditation du soir peut avoir de multiple forme. Vous pouvez choisir pour le soir de suivre une méditation guidée en audio ; suivre votre respiration ou encore des exercices de pleine conscience. Chacun avec le temps trouvera le type de méditation qui lui convient le mieux pour terminer la journée tout en douceur et de manière naturelle.

 

Rejoignez-nous sur facebook
Méditaum
Parlons méditation
retraite
Trouver une retraite de méditation
conférences développement personnel
Trouver un centre de méditation

Commentaires

mood_bad
  • Pas de commentaire ». ».
  • Ajouter UN commentaire